Le DPO à la supervision des données personnelles

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un délégué à la protection des données ?

Le rôle principal du délégué à la protection des données (DPD ou DPO en anglais) est de s’assurer que son organisation traite les informations personnelles de son personnel, de sa clientèle, de ses fournisseurs ou de toute autre personne (également appelée personne concernée) dans une logique de mise en conformité aux aux règles du règlement général de l’UE sur la protection des données.

Quels sont les défis d’un délégué à la protection des données ?

Le rôle de DPO RGPD peut s’avérer être un rêve devenu réalité pour la plupart des professionnels, mais nous devons vous faire prendre conscience de quelques défis et risques auxquels arriverez confrontés dans votre quête pour aider votre organisation à devenir véritablement transparente et complètement conforme.

Faire face à la responsabilité pénale

Au Royaume-Uni, un délégué à la protection des données peut voir sa responsabilité pénale engagée s’il savait ou aurait dû savoir qu’il y avait un risque que l’amende se produise et qu’une telle amende serait d’un type susceptible d’apporter une problématique importante, mais qu’il n’a pas pris de mesures raisonnables pour empêcher la contravention. Au Royaume-Uni, les sanctions reçues sont des dommages-intérêts légaux, mais pas des peines d’emprisonnement.

Privation de ressources

Une grande quantité de DPO ne disposent pas d’une équipe dédiée à la protection de la vie privée et manquent souvent de ressources. Les DPO ont tellement de tâches opérationnelles à planifier et, sans personnel supplémentaire, ils pourraient avoir du mal à suivre. Si vous devenez DPO et que vous êtes confronté à ce défi, vous devriez utiliser vos compétences en communication pour acquérir surtout des ressources humaines.

Une lourde charge de travail

Qu’il s’agisse de demandes d’accès des personnes concernées, de notifications d’infraction ou d’analyses d’impact sur la protection des données, la charge de travail peut être vraiment lourde et stressante pour un nouveau DPO. Il faut donc déléguer les tâches à d’autres personnes qualifiées pour le faire.

Isolement du travail

Même si le DPO dispose d’une équipe chargée de la protection de la vie privée dans l’organisation, le délégué à la protection des données est tenu d’être indépendant et est souvent laissé aux côtés de l’équipe centrale chargée de la protection de la vie privée. Si vous êtes éprouvez d’isolement dans votre carrière de DPO, alors vous devriez vous efforcer d’intégrer la protection des données dans vos activités chaque jour. Des clients aux inscris du personnel, tout le monde doit être impliqué dans les questions de protection des données.

Pourquoi devenir délégué à la protection des données ?

On dit que le rôle de délégué à la protection des données (DPO) est devenu le travail le plus désirable et le plus sexy de la décennie et nous pouvons confirmer que le rôle de DPO présente des atouts étonnants :

Recevoir un salaire fantastique

Comme mentionné précédemment, le salaire annuel moyen d’un DPO au Royaume-Uni est de 55 000 euros et les DPO les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à 74 000 euros par an !

Sécurité de l’emploi

Les délégués à la protection des données jouissent d’une sécurité de travail étonnante et si vous devenez DPO, l’article 38 stipule que vous ne pouvez pas être pénalisé pour l’exécution de vos tâches, recevoir des instructions concernant vos tâches et que vous ne devez rendre compte  qu’au plus haut niveau des cadres.

Satisfaction professionnelle

Un grand pouvoir s’accompagne d’une grande responsabilité ! Il convient de souligner qu’un DPO n’a qu’une fonction consultative dans l’organisation et n’a pas la capacité de prendre des décisions. Être délégué à la protection des données est un job très intéressant et boostant si vous vous intéressez aux partenariats commerciaux, à la sécurité des données, à l’apprentissage tout au long de la vie et au partage d’opinions ou d’interprétations juridiques.

Comment devenir délégué à la protection des données ?

Avant de vous lancer dans l’aventure de la protection des données, vous devriez vous documenter pour savoir si cette carrière vous convient. Lisez les expériences en ligne d’autres DPO, contactez-les et posez toutes vos questions brûlantes. Il existe des modules de formation en ligne ci-après, faciles et abordables, sur le règlement général de l’UE sur la protection des données (RGPD), qui vous permettront de recevoir la certification dans le confort de votre foyer ou de votre bureau : – Sensibilisation en ligne du personnel au RPGD de l’UE (365 jours) – Fondation RGPD homologuée de l’UE en ligne (180 jours) – Praticien homologué RGPD de l’UE en ligne (180 jours)